Comme je l'ai déjà dit ici, les commencements sont d’une grande fragilité et d’une infinie délicatesse.
Dans ces moments, Il arrive parfois que le regard saisisse des instants fugaces de bouleversements intérieurs. Ce n’est pas alors la photo qui est floue, c’est l’objectif qui, en accord avec l’œil, se trouble d’émotion.

backstage08