10 avril 2016

Flou Artistique

Comme je l'ai déjà dit ici, les commencements sont d’une grande fragilité et d’une infinie délicatesse.
Dans ces moments, Il arrive parfois que le regard saisisse des instants fugaces de bouleversements intérieurs. Ce n’est pas alors la photo qui est floue, c’est l’objectif qui, en accord avec l’œil, se trouble d’émotion.

backstage08

Posté par marc_sainteul à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 février 2016

Perce-neige. 待雪草

Snow Kinbaku 1

 

Trifolia H

Dans le silence glacé de la Forêt des Sortilèges
S’épanouissent les premières perce-neiges
Chanceux est le promeneur solitaire
Qui les réchauffera d’un manteau de chanvre
Elles le guideront jusqu’aux portes du printemps

Trifolia B

Snow Kinbaku 2

Posté par marc_sainteul à 13:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 janvier 2016

Fleurs Captives. 風流

Ikebana Kinbaku 4

Le fūryū appliqué au Kinbaku se détourne de l'exhibition stérile du shibari et exprime une sérénité où la beauté est amenée à sa simplicité essentielle. C'est le raffinement dans la simplicité, l'élégance et la noblesse. Suivre sa ligne c’est s’engager dans la mesure, la discrétion et l'amour d'une beauté naturelle, sans ostentation.
On retrouve l’esprit du fūryū dans l’art de l’ikebana où une simple fleur disposée dans un vase cherche à exprimer un état d’âme et de le communiquer à ses spectateurs Mais si cette agréable puissance de suggestion est difficile à atteindre, elle l’est bien plus encore en Kinbaku.

Le Fūryū est la philosophie japonaise qui marque de nombreux actes de la vie. On retrouve cette doctrine élégante dans la cérémonie du thé, la peinture japonaise, l’ikebana, la poésie (haïku) et même dans les arts martiaux où la considération du corps ne peux aller sans celle de l’esprit. Il me semble presque comme une évidence qu’elle peut servir également de base solide pour la pratique du Kinbaku.

 

 

Ikebana Kinbaku 3

Posté par marc_sainteul à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2015

Aslaug. 魚網

Kinbaku Pure

A l’instar de la corde, le filet est un instrument de capture efficace !
Il trace sur le corps un quadrillage semblable à la "mise au carreau" que réalise l’artiste de son épure. Comme la corde, il épouse parfaitement les courbes du corps qu’il ne fait que magnifier plutôt que dissimuler. Car le filet peut, pour les esprits effarouchés mais malicieux, être également utilisé comme vêtement pour pouvoir transgresser le tabou de la nudité.
Telle la princesse Aslaug qui se présente vêtue d’un filet de pêche à son ravisseur, le légendaire roi viking Ragnar, qui l’avait mise au défi de se dévoiler à lui, à la fois nue et habillée…

 

Dog Rope 2

Kinbaku Pure 2

 

Posté par marc_sainteul à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Sabbat. 魔女の夜宴

mystic kinbaku 3

Posté par marc_sainteul à 18:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 novembre 2015

Étendard. 戦旗

Sashimono Tricolore

Posté par marc_sainteul à 17:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 novembre 2015

Ouroboros. 猪龍

Hecate Kinbaku 2

 

La pleine lune a illuminé le sanctuaire d’Hécate sœur de Séléné et  d’Artémis. Elle porte au bras l’Ouroboros qui règle votre vie, un commencement, un destin, une fin, un cycle éternellement recommencé.
Les soirs de lune noire il est déconseillé de la rencontrer prés des anciens tombeaux. Mais c’est à l’éblouissement de la lune blanche que l’on peut tenter de l’amadouer et de lui passer les liens… Rarement pour longtemps ! On ne retient pas la Fille de la Nuit impunément, l’égarement et la folie accompagnent souvent ses étreintes.

Ouroboros Kinbaku

Hecate Kinbaku

Né dans les plaines fertiles de la Mésopotamie, au moment ou s’achève en Europe la civilisation des tumulus et dolmens, l’Ouroboros porte le symbolisme d’une opposition entre le monde chthonien et le monde céleste. Il est représenté par un serpent (ou dragon en Extrême-Orient) qui se mord la queue. Une figure étrangement semblable à la corde du Kinbaku qui se love sur le corps et finit toujours par se replier sur elle-même en une étreinte enchanteresse.

Hecate Kinbaku 3     Hecate Kinbaku 4

Posté par marc_sainteul à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2015

Wabi-Sabi. 侘寂

Legende d'Automne 

Au pont suspendu
la vie tient à un sarment
de vigne vierge

Matsuo Bashô. (1644-1694)

 

Blason 2

 

Legende d'Automne 2

Posté par marc_sainteul à 18:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 septembre 2015

Kinbaku 3D. 緊縛3D

Le shibari est un art du spectacle et de la représentation. Pour induire l’émotion le pratiquant se met souvent également en scène au côté de son modèle, ce qui permet de communiquer un instant d’intimité partagé avec le spectateur.
Le kinbaku lui est un art éminemment plastique et au même titre que la sculpture. La présence dans la composition du nawashi est impromptue et pour tout dire serait saugrenue. Et donc comment rendre l’émotion de cet art sinon par une autre sculpture ? Sculpture très difficile à rendre sur l’écran de votre ordinateur. Pour ceux qui n’ont pas la chance de passer par mon atelier ou ma galerie, je vais tenter toutefois de partager avec vous au travers de ces photos tridimensionnelles, 3D ou anaglyphes, et vous permettre ainsi de toucher du doigt cet Art dans toutes ses dimensions…ou presque.

Dog Rope GDog Rope DPour apprécier au mieux les photos de l’Album Kinbaku 3D il faut vous munir de lunettes anaglyphes (un verre rouge du coté gauche et cyan du droit) de bonne qualité. Ne cherchez pas à accommoder, laissez votre regard divaguer sur l’image. Lorsque le pointeur de votre souris semble planer au-dessus de la surface de l’écran l’effet de profondeur est à son maximum. (Vérifier éventuellement le réglage de votre moniteur pour que son gamma ne soit pas trop élevé)

Kinbaku 3D

 

 

Posté par marc_sainteul à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2015

A l’orée du bois. 森林縁

Kinbaku Arbre 2

 

Là elle se couche
Et reste couchée ainsi
L’herbe de mon jardin

Taigu Ryôkan.(1758-1831)

Blason 4

 Quel plus beau des temples pour sacrifier au  Kinbaku que l’écrin de la nature? A la lisière de la Forêt des Sortilèges un chêne vert esseulé dans la lande nous tend les bras et devient le centre de l’univers. L’espace d’un instant.

 

Kinbaku Arbre

Posté par marc_sainteul à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]