23 novembre 2014

Libre !

Pure Kinbaku 5

 

"Se blottir dans les cordes, se sentir belle et désirable au delà de toute raison. Ici je suis dégagée de toutes contraintes et de la culpabilité d’une éducation bienséante. Dans mon nid de chanvre j’assume pleinement mes fantasmes de contrainte, de soumission au désir.
Peu importe ce qui arrivera !
Attachée, je ne suis plus responsable, je ne suis plus coupable… Je suis libre ! "

 

Blason 3

Pure Kinbaku 5b

Posté par marc_sainteul à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 novembre 2014

Kinbaku Dancer 舞 紗

Kinbaku Dancer

 Pour charmer le gardien des enfers, la déesse Ishtar quitta un à un les sept voiles qui la couvraient devant les sept portes qui menaient aux mondes inférieurs. Si bien qu’elle se retrouva nue pour y subir les tourments d’Ereshkugal, la déesse des enfers.
Lorsque qu’elle revint dans le monde des vivants elle reçut une pièce de vêtement à chacune des portes du chemin inverse et elle apparut entièrement habillée quand elle franchit la dernière porte.

De ce mythe assyrien nous est resté
La Danse des Sept Voiles.

 

Bird Rope 1

 

Kinbaku Dancer 2

Posté par marc_sainteul à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2014

La triade.

Twin sisters playing with ropes

Posté par marc_sainteul à 21:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 septembre 2014

Fantôme d'Argile

Toute la nuit, j’ai cherché ton visage…
Les mains dans la terre, les yeux au ciel, j’ai sculpté ton corps.
Invoquant le Golem sans âme, j’ai tenté de te ramener à moi.
Mais, le souvenir de ton visage, je n’ai pu le sortir de la sombre brume.
Frôlant tes cheveux d’ange, j’ai pleuré à tes yeux et hurlé à tes lèvres.
Moqueuses et fugaces elles me fuyaient et disparaissaient dans un éclat de rire.
Comment attraper un fantôme avec des mains enduites de glaise ?
J’ai passé la nuit à te chercher, sans cesse, voulant te poser les cordes,
Pour t’empêcher de repartir dans les limbes …
Au petit matin, je suis sorti de l’atelier, épuisé de lutte.
De guerre lasse, j’ai déposé mes armes de bois.
Ouvrant grand les portes sur ta silhouette d’argile.
J’ai tourné le dos au froid soleil levant.
Et dans les brumes cristallines de ton souvenir,
J’ai marché sur mon ombre jusqu’au lac noir.
Où, contemplant l’onde sombre et profonde tachée de ton reflet,
J’ai eu soudain l’envie folle de t’y rejoindre.

Kinbaku Sculpture 2

Posté par marc_sainteul à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2014

Le bon goût du Bambou

Dans ma pratique du Kinbaku je bannis tout élément non naturel, Potence ou Anneau d’acier, mousqueton,.. Qui ne sont à mon avis hors de l’esprit du kinbaku !
Le bambou se marie à merveille avec le chanvre des cordes. Le bambou oppose sa rigidité et sa raideur à la souplesse des cordes et ensembles constituent le squelette esthétique qui a accueillera  en une cage idéale les courbes du corps de mes modèles-sujets.

Kinbaku Bamboo N2

Posté par marc_sainteul à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2014

Sous le signe des Gémeaux.

Twin Kinbaku

Les êtres jumeaux ont, dit-on, des liens qui les unissent bien plus forts et bien plus subtiles que de simples cordes. Même séparés, ils sont lié, je dirais même intriqués, irrémédiablement par leurs émotions et leurs sentiments quelle que soit la distance qui les sépare.
Par le kinbaku chacun peu connaître cette émotion particulière mais certainement jamais autant que pourraient le ressentir des sœurs jumelles. Les cordes deviennent alors la matérialisation de ces mystérieuses attaches. Ici la corde nouée et entrelacée en de signifiant nœuds celtiques acquière toute sa puissance et sa raison d’être ;  Relier deux entités semblables en une troublante composition qui nous entraîne à la frontière de la magie.

 

Jumelles Kinbaku

Posté par marc_sainteul à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2014

Les trois gardiens. 三 守

kinbaku Icone New

 

Il est des lieux sombres propices à la méditation et à la création.
Des lieux d’où émergent les formes de l’obscurité comme autant de visions en clair-obscur. Lumières blanches comme le yin, Ombres noires comme le yang. Et en suspension, à la frontière, là où se rencontrent ces forces immanentes, à l’équilibre, des corps tourmentés écartelés entre le sublime et l’innommable. Et pour tous les relier, les rendre indissociables, une seul chose.
Une chose qui elle n’a pas de contraire,
Car elle ne trouve son existence que dans sa propre fonction…
Un lien, une attache…
Une corde.

  

kinbaku Icone Detail New

Posté par marc_sainteul à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2014

Kinbaku-Be

Les commencements sont d’une grande fragilité et d’une infinie délicatesse.
En kinbaku, entrer dans les cordes c’est comme entrer dans les ordres, renoncer à sa liberté et faire abstraction de sa pudeur pour devenir sujet et s’engager ainsi sur ce chemin extatique à la redécouverte son être-image même.

Pure Kinbaku 4 New

Posté par marc_sainteul à 18:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 mai 2014

Pentacle. 五芒星

Kinbaku Mystique New

 

 

On soupçonne peu la puissance de l’imposition des liens sur un changement d’état de conscience. Celui ci a parfaitement été décrit Par B Valonnes, il y a bien longtemps.
Pourtant c’est dans les cordes que l’être peut se  révéler. Dans de bonnes conditions, de lieu et de temps, avec le Kinbaku le corps devient le centre magique d’un improbable pentacle.
Alors Le corps lié, l’esprit peu s’échapper…

 

 

 

Kinbaku Mystique 2 New

Posté par marc_sainteul à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2014

Miroir Sacré. 神鏡

Kinbaku esprit source 7 New

 

 

Au centre du sanctuaire est suspendu un miroir !

 

 

Comme le Kinbaku le Shintô n’a pas de fondateur. Il n’y a ni dogme, ni code moral. Il ne trace pas de frontière nette entre le sacré et le profane et ne cherche pas à expliquer le monde. Seul est important le caractère sacré de la nature.  Ainsi, un cours d'eau, un astre, une simple pierre, une personne ou bien même son reflet peuvent être considérés comme des divinités.


Le concept majeur du shintoïsme est le caractère sacré de la nature. Le profond respect en découlant définit la place de l'homme dans l'univers : être un élément du grand tout.
Le miroir bouclier de bronze qui reflète la vérité et symbolise la sagesse est un objet rituel du shintô depuis les temps anciens. Il est considéré comme un objet susceptible d’héberger une divinité.

Kinbaku source 7 New

Posté par marc_sainteul à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]