21 septembre 2016

La Table. 卓

Pure Kinbaku 7

Posté par marc_sainteul à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 août 2016

Résurgence. 復活

 

Kinbaku source 8

 

Une pousse vigoureuse qui renaît d’un tronc blanchi par les tourmentes et les années que l'on croyait mort... Une source qui jaillit sur un plateau rocheux sec et aride, et qui féconde la terre autour de sa résurgence...
On retrouve l’esprit du fūryū au plus profond de la forêt des sortilèges, et pour ceux qui savent chercher, au plus profond d’eux même, une source inépuisable d'éternité.

 

celtic kinbaku

 

Kinbaku source 7

 

Posté par marc_sainteul à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2016

Nocturne

Affiche Private

 

 

 

 

 

 

 

 

Il m’arrive d’ouvrir mon atelier-galerie, le temps d’une exposition-flash. C’est l’occasion de présenter et d’expliquer mon art des cordes et ma démarche particulière concernant le Kinbaku au public le plus large.
Ce sera le cas ce vendredi, en nocturne et en partenariat avec les artistes et artisans d’art de mon village.

Plus d’informations sur : Log Fb

Posté par marc_sainteul à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2016

Nuances de Gris.色合い灰色

 

Chambre Noire 02

Trifolia creux

Une corde n’a pas de contraire, ce qui lui permet de lier l’ombre et la lumière, le noir et le blanc, en une infinité de nuances de gris.

Trifolia creux anti

Chambre Noire 01

 

Posté par marc_sainteul à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2016

Agnus Dei. 縛られたい

Kinbaku Agnus

En kinbaku la corde, outre la fonction de lier,  a aussi celle de mesurer.  Elle mesure l’engagement du sujet sur la voie de la corde. La corde matérialise le lien entre le nawashi et le shibaraterai et l’emploi qu’il en fait marque le respect qu’il a envers son sujet.

Le Shibararetai (縛られたい) désigne littéralement « le désir du sujet d’être ligoté ».
Il y a quelque chose de sacrificiel dans ce désir. Celui, à travers le maître des cordes, de s’offrir à cet état de changement de conscience que provoque l’imposition des cordes et de gagner le statut indescriptible d’offrande.

Le Kinbaku est une expérience d’alliance sacrée, on retrouve ce rituel de la corde dans certaines cérémonies nuptiales où la tresse symbolise l’union. Une corde pour l’homme, une pour la femme, une pour dieu. Vous comprenez donc qu’il implique, comme lors d’une séance de Kinbaku,  une totale confiance entre les récipiendaires.

Kinbaku Agnus 2

Posté par marc_sainteul à 21:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


10 avril 2016

Flou Artistique

Comme je l'ai déjà dit ici, les commencements sont d’une grande fragilité et d’une infinie délicatesse.
Dans ces moments, Il arrive parfois que le regard saisisse des instants fugaces de bouleversements intérieurs. Ce n’est pas alors la photo qui est floue, c’est l’objectif qui, en accord avec l’œil, se trouble d’émotion.

backstage08

Posté par marc_sainteul à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 février 2016

Perce-neige. 待雪草

Snow Kinbaku 1

 

Trifolia H

Dans le silence glacé de la Forêt des Sortilèges
S’épanouissent les premières perce-neiges
Chanceux est le promeneur solitaire
Qui les réchauffera d’un manteau de chanvre
Elles le guideront jusqu’aux portes du printemps

Trifolia B

Snow Kinbaku 2

Posté par marc_sainteul à 13:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 janvier 2016

Fleurs Captives. 風流

Ikebana Kinbaku 4

Le fūryū appliqué au Kinbaku se détourne de l'exhibition stérile du shibari et exprime une sérénité où la beauté est amenée à sa simplicité essentielle. C'est le raffinement dans la simplicité, l'élégance et la noblesse. Suivre sa ligne c’est s’engager dans la mesure, la discrétion et l'amour d'une beauté naturelle, sans ostentation.
On retrouve l’esprit du fūryū dans l’art de l’ikebana où une simple fleur disposée dans un vase cherche à exprimer un état d’âme et de le communiquer à ses spectateurs Mais si cette agréable puissance de suggestion est difficile à atteindre, elle l’est bien plus encore en Kinbaku.

Le Fūryū est la philosophie japonaise qui marque de nombreux actes de la vie. On retrouve cette doctrine élégante dans la cérémonie du thé, la peinture japonaise, l’ikebana, la poésie (haïku) et même dans les arts martiaux où la considération du corps ne peux aller sans celle de l’esprit. Il me semble presque comme une évidence qu’elle peut servir également de base solide pour la pratique du Kinbaku.

 

 

Ikebana Kinbaku 3

Posté par marc_sainteul à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2015

Aslaug. 魚網

Kinbaku Pure

A l’instar de la corde, le filet est un instrument de capture efficace !
Il trace sur le corps un quadrillage semblable à la "mise au carreau" que réalise l’artiste de son épure. Comme la corde, il épouse parfaitement les courbes du corps qu’il ne fait que magnifier plutôt que dissimuler. Car le filet peut, pour les esprits effarouchés mais malicieux, être également utilisé comme vêtement pour pouvoir transgresser le tabou de la nudité.
Telle la princesse Aslaug qui se présente vêtue d’un filet de pêche à son ravisseur, le légendaire roi viking Ragnar, qui l’avait mise au défi de se dévoiler à lui, à la fois nue et habillée…

 

Dog Rope 2

Kinbaku Pure 2

 

Posté par marc_sainteul à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Sabbat. 魔女の夜宴

mystic kinbaku 3

Posté par marc_sainteul à 18:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]