21 septembre 2016

La Table. 卓

Pure Kinbaku 7

Posté par marc_sainteul à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 avril 2016

Flou Artistique

Comme je l'ai déjà dit ici, les commencements sont d’une grande fragilité et d’une infinie délicatesse.
Dans ces moments, Il arrive parfois que le regard saisisse des instants fugaces de bouleversements intérieurs. Ce n’est pas alors la photo qui est floue, c’est l’objectif qui, en accord avec l’œil, se trouble d’émotion.

backstage08

Posté par marc_sainteul à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 décembre 2015

Aslaug. 魚網

Kinbaku Pure

A l’instar de la corde, le filet est un instrument de capture efficace !
Il trace sur le corps un quadrillage semblable à la "mise au carreau" que réalise l’artiste de son épure. Comme la corde, il épouse parfaitement les courbes du corps qu’il ne fait que magnifier plutôt que dissimuler. Car le filet peut, pour les esprits effarouchés mais malicieux, être également utilisé comme vêtement pour pouvoir transgresser le tabou de la nudité.
Telle la princesse Aslaug qui se présente vêtue d’un filet de pêche à son ravisseur, le légendaire roi viking Ragnar, qui l’avait mise au défi de se dévoiler à lui, à la fois nue et habillée…

 

Dog Rope 2

Kinbaku Pure 2

 

Posté par marc_sainteul à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2015

Satori. 悟り

Kinbaku Satori 2

 

L’art du Kinbaku, ce n’est pas seulement l’image de la contrainte, de la coercition, et de la violence contenue par les liens de chanvre. C’est aussi, par la perte de  ses repères physiques et mentaux, voir moraux,  le moyen d’atteindre la beauté et la pureté d’un moment hors du temps. Un changement d’état de conscience parfaitement décrit par B. Valonnes.

Certains parlent de Satori. Et il arrive parfois que l’on n’en soit pas loin. Tant il est vrai que, pour le sujet, il peut se produire un état proche de l’extase qui se prolonge bien après l’expérience.

Rope Blason 3

Kinbaku Satori

Posté par marc_sainteul à 08:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 janvier 2015

Points de suspension

Pure Kinbaku 6b

La suspension est considérée comme la plus noble des postures du kinbaku. Si elle est la plus délicate à réaliser, elle est aussi la plus élégante lorsqu’elle est exécutée dans un souci esthétique en réduisant au minimum les points de suspension et comme à mon habitude en bannissant les nœuds pour les remplacer par des tresses ou des coincements de corde. Pour le sujet cette exigence qui supprime les points de compression procure la sensation de flotter dans les airs. Sensation portée à son extrême par la posture Kataashi Tsuri (片足釣), la suspension par une jambe.

Nos amis Nippons savent donner à ces différentes figures des noms aussi poétiques qu’évocateurs ; Tsuri (釣): Pêche à la ligne, Kotori (小鳥): Petit oiseau, Tsuribashi (吊り橋): Pont suspendu, …

 

Tresse 2

La demi-suspension Han Tsuri (半釣)  Où une partie du corps reste en contact avec le sol est tout aussi agréable et une parfaite introduction à la suspension.

Pure Kinbaku 6

 

 

Posté par marc_sainteul à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 novembre 2014

Libre !

Pure Kinbaku 5

 

"Se blottir dans les cordes, se sentir belle et désirable au delà de toute raison. Ici je suis dégagée de toutes contraintes et de la culpabilité d’une éducation bienséante. Dans mon nid de chanvre j’assume pleinement mes fantasmes de contrainte, de soumission au désir.
Peu importe ce qui arrivera !
Attachée, je ne suis plus responsable, je ne suis plus coupable… Je suis libre ! "

 

Blason 3

Pure Kinbaku 5b

Posté par marc_sainteul à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juillet 2014

Kinbaku-Be

Les commencements sont d’une grande fragilité et d’une infinie délicatesse.
En kinbaku, entrer dans les cordes c’est comme entrer dans les ordres, renoncer à sa liberté et faire abstraction de sa pudeur pour devenir sujet et s’engager ainsi sur ce chemin extatique à la redécouverte son être-image même.

Pure Kinbaku 4 New

Posté par marc_sainteul à 18:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 septembre 2013

De la beauté en Kinbaku

Pure Kinbaku 2 New

 

 

J’aime l’idée selon laquelle le corps du sujet est la page, l’histoire, et que les cordes qui rythment ses volumes en sont les enluminures.
Je suis un enlumineur !
A l’instar des enlumineurs du Livre de Kells, j’œuvre pour que le texte et donc le corps reste lisible tout en l’abondant, soulignant l’émotion et éclairant son âme. l’enluminure se doit d’être sobre mais puissamment évocatrice en accord avec le thème décrit par le texte, et donc jamais « hors-sujet »

 

 

 

 

 

 

Pure Kinbaku 3 New

Posté par marc_sainteul à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 août 2013

Pure. 純粋

 

Pure Kinbaku New

 

 

Pure ; c’est la corde et la peau sans les fioritures, sans les artifices dont on attife trop souvent la pratique du shibari.

La main et l’esprit !
Le sujet et l’artiste en tête-à-tête, unies pour la réalisation d’une œuvre au plus proche de l’esprit du Kinbaku.
Un dépouillement presque monacal qui rapproche la performance d’une cérémonie mystique.
Pour communier par, et avec le Kinbaku.

 

Posté par marc_sainteul à 17:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]