Haruki Yukimura Kinbaku New

 

Hakaï Hana présente 4 sessions de shibari photographiées en couleur et noir et blanc par le photographe Yasuji Watanabe. L’ouvrage révèle le travail d’Haruki Yukimura, réputé pour sa façon lyrique d’attacher les modèles. Les photos sont prises dans une maison traditionnelle japonaise avec des jeunes filles soigneusement choisies pour leurs beautés et leurs parts d’ombre.
Le regard du maître de shibari sur les modèles est froid et raffiné, celui du photographe révèle l’érotisme. Les femmes attachées posent devant l’objectif sans exprimer vraiment ni souffrance, ni plaisir, comme absentes
Editions du Lézard Noir

 

 

Haruki Yukimura et Nana-Chan. Film de Xavier Brillat
D'une situation qui ne pourrait être qu'érotique, le film nous amène peu à peu vers la performance, la cérémonie ritualisée : le corps de la femme, corps attaché, corps soumis, corps contraint, lieu d'inscription du nouage patient et méticuleux de l'homme, nous offre une succession de poses, sinon d'étapes. Pour qui ? Pour elle, pour lui, pour nous ?